le berger et son troupeaux © PPZS
© PPZS
Campement Tatki © PPZS
Enquête avec les éleveurs de lol lol (Thiel) © PPZS
Les jeunes Maures © I. Touré (PPZS)

Objectifs

En Afrique de l’Ouest, l’élevage et les éleveurs, acteurs majeurs dans la valorisation des espaces et des ressources naturelles se confrontent aux multiples changements en cours. Dans des milieux particulièrement contraints, les évolutions qui sont d’ordres écologique, climatique, économique, social, politique, sécuritaire ou encore sanitaire, conditionnent les orientations futures des pratiques pastorales.

Autour des grandes questions que soulèvent les contributions futures de l’élevage au secteur agricole, aux milieux, aux moyens de vie et à la sécurité alimentaire des populations de la région, le pole Pastoralisme et Zones sèches (PPZS) fédère des compétences pluridisciplinaires d’institutions nationales et internationales.  

L’objectif est de promouvoir le partenariat scientifique et le développement des territoires et des sociétés par la recherche et le transfert de connaissances sur les fonctions, les fonctionnements et les fonctionnalités de l’élevage pastoral. 

© Cirad

Partenariat

A l’appui d’une convention interinstitutionnelle, le dispositif partenarial « Pôle Pastoralisme et Zones Sèches », basé à Dakar (Sénégal), associe un large collectif de chercheurs et enseignants chercheurs de l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), du Centre de suivi écologique (CSE), de l’école nationale d’économie appliquée (ENEA-UCAD) et du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD). En interaction avec les acteurs de la société civile et les organisations régionales et internationales qui accompagnent l’élevage, ils confrontent les savoirs et développent des connaissances pour accompagner l’innovation.

Cookies de suivi acceptés